L’école pour un enfant TDAH n’est déjà pas très simple en temps normal, mais en période de corona, cela ne s’arrange pas.

En effet, les cours à distance, l’isolement dû au confinement, les rythmes qui sont modifiés font partie des défis que doit relever un élève avec des troubles de l’attention.

Evidemment ce sont des défis pour votre enfant , mais aussi pour vous!

Vous aviez réussi, depuis un certain temps, à mettre en place une routine avec votre enfant pour qu’il puisse aller à l’école, faire ses devoirs, comme à peu près tous ses copains…mais voilà que le corona a tout chamboulé!!!

Pour ces enfants TDAH , pour qui, un changement d’habitude prend des proportions énormes, comment faire pour qu’ils puissent avoir une scolarité la moins difficile possible, en ces temps de confinement?

3 REGLES D’OR A RESPECTER

1.METTRE EN PLACE UNE NOUVELLE ROUTINE car la routine est symbole de sécurité et permet à l’enfant ( même à l’adulte) de ne pas réfléchir au quotidien et de ce fait de se perdre dans des réflexions qui l’amèneraient à se disperser dans ses tâches qu’il a à réaliser. Le fait que l’école se passe à la maison fait que beaucoup d’habitudes changent.. Comme par exemple, le fait de préparer ses affaires à l’avance , se lever à une certaine heure, etc.

Vous pouvez donc soit garder ses mêmes habitudes  ou alors décider avec votre enfant ce que vous pouvez changer pour que ces cours à distance soient source de motivation: lui proposer par exemple de se lever un peu plus tard, plus besoin de préparer toutes ses affaires le soir, mais plutôt préparer avant chaque cours ses cahiers et livres avant d’assister au zoom.

Cependant, il faut être vigilant à ce qu’il y ait le moins de source de distraction pendant la séance de cours: le moins de bruit possible ( peut être lui proposer des écouteurs) pour qu’il soit le plus concentré; préférer s’il est possible de suivre ses cours sur un ordinateur plutôt que sur un téléphone portable; ils sont tellement doués pour passer d’un cours à un jeu en ligne…

Vous pouvez même afficher le nouvel emploi du temps, pour qu’il puisse tout seul, se retrouver dans le timing de la journée et apprendre à  gérer seul les affaires dont il a besoin pour chaque cours.

2.EN DEHORS DES COURS proposer une pause pour qu’il puisse recharger “ses batteries de concentration”; en effet, se retrouver seul devant un écran est difficile pour un TDAH surtout quand il doit écouter un cours et qu’ il n’y a personne pour le solliciter. Donc l’effort fourni est plus important pour lui, de ce fait , la période de récupération l’est d’autant plus.( une boisson ou un petit en-cas seront les bienvenus!!)

Pour que la motivation à suivre ses cours soit constante, votre rôle est de le féliciter et de l’encourager pour son sérieux. N’oublions pas que le moteur pour un TDAH est la motivation, donc les encourager et le “supporter” dans ses efforts lui feront très plaisir.

Il est important aussi que pendant ses périodes de repos, il puisse sortir ou trouver des occasions de se défouler et de dépenser son trop-plein d’énergie.

 

3. LACHER PRISEaussi bien pour l’enfant que pour le parent.

Dans cette période de confinement, où les angoisses et le stress sont en augmentation, il est important de diminuer nos exigences.

C’est à dire que si votre enfant a du mal à suivre certaines matières plus que d’autres.. ce n’est pas grave. Pour l’instant, il se concentre sur des sujets qui l’intéressent plus , mais plus tard , il sera intéressé par d’autres car vous aurez su l’encourager dans chacune de ses réussites en alimentant sa confiance en lui., 

D’autre part, en dehors des cours, ne pas chercher à l’occuper constamment; en étant devant son écran pour suivre le cours, il fournit un effort et une énergie très importante qui le fatigue mentalement et nerveusement. Donc son besoin de se détendre ou tout simplement de ne rien  faire est indispensable; alors s’il n’a pas envie de lire ou de sortir , mais juste de rêvasser, ce n’est pas plus mal, cela constitue pour lui des périodes de récupération indispensables

Enfin, se détendre en étant sur des jeux vidéos est un moyen pour lui de s’évader et de se distraire, donc ne lui ôtez pas ce plaisir sous prétexte qu’il est déjà beaucoup sur les écrans à cause de l’enseignement à distance..

En conclusion, cette période de confinement est certes très difficile, mais peut être aussi une occasion de “faire grandir” votre enfant et de le laisser prendre des initiatives pour augmenter son autonomie. Le laisser gérer certaines choses ou juste ses envies peut être un levier de réussite et de maturité qui se fait dans le doux cocon de la maison et tout en douceur…

Si vous rencontrez des difficultés à appliquer ces règles d’or , n’hésitez pas à me contacter au 058.779.26.14.

Le fait d’attendre pour trouver des solutions à certains problèmes ne fait qu’augmenter la difficulté: prendre conscience des choses et se faire aider et la première étape vers la solution.

A très vite et prenez soin de vous.