Votre enfant est en kita vav et l’année prochaine, il va entrer dans la cour des grands: le collège.

Déjà en France, il n’était pas simple de faire le choix d’une école, mais en Israel, il est nécessaire de connaître quelques règles utiles pour prendre la meilleure décision pour notre adolescent:

LE COURANT DE L’ECOLE:

En Israel, il y a plusieurs courants d’école : religieux, laïcs, traditionnels, sionistes…Vous avez l’embarras du choix ! Seulement ce choix est à faire avec prudence et avec discernement :

En fonction du courant, le nombre d’heures de cours est plus ou moins important : dans les écoles religieuses, par exemple, vous avez au moins 3 heures de cours supplémentaires par jour consacrées aux matières de kodech.

Ce qui induit aussi, une plus grande difficulté dans l’appréhension de l’hébreu, car on considère que dans ces écoles, vous êtes à même de suivre vos enfants dans toutes les disciplines  et si vous n’avez pas le niveau suffisant en mishna ou Guémara, par exemple, cela risque d’être compliqué  pour toute la famille !!

A l’inverse, dans une école laique, aucune base d’enseignement religieux et la population a tendance à être aussi très libérale ; ce qui veut dire, souvent, que les enfants organisent des sorties ou des anniversaires entre copains le shabbat, donc si votre enfant ne peut pas y aller , il sera vite mis à l’écart…

Rassurez vous, il y a des niveaux intermédiaires de pratique dans certaines écoles, pour les trouver, vous pouvez effectuer une recherche approfondie.

LOULPAN et LES COURS EN PARTANI:

Pour nos enfants, qui n’ont pas la maîtrise parfaite de l’hébreu, il est important de se renseigner sur le nombre d’heures d’oulpan dispensées au sein de l’école et mieux encore, la possibilité pour nos enfants de pouvoir recevoir de l’aide supplémentaire appelée PARTANI; pour certaines matières, l’école propose des heures de soutien pour remettre à niveau les élèves qui en ont besoin en leur dispensant des cours à effectif réduit.Ce sont les professurs qui peuvent décider de l’utilité de suivre ces cours ou vous-mêmes, en tant que parents, vous pouvez en faire la demande, tout au long de l’année.

LE CORPS ENSEIGNANT:

il est important de visiter le collège et d’être en contact avec certaines personnes déterminantes : le directeur qui expliquera  sa notion de l’enseignement; la yohetsete, la conseillère principale d’éducation, qui vous expliquera quels sont les moyens mis à la disposition de votre enfant pour lui venir en aide en cas de difficultés scolaires.Plus vous aurez de réponses à vos questions, plus vous pourrez être rassurés quant au suivi et à l’encadrement au sein de l’école.

Enfin, et ce qui n’est pas négligeable: votre enfant s’est déjà fait des amis à l’école et aimerait prolonger cette amitié en allant dans la même école…ce qui peut ne pas correspondre à vos critères de choix.

Essayez de “sonder ” votre enfant sur les différents choix des amis pour vous donner une indications des collèges à démarcher.Puis, prenez un maximum de renseignements auprès de la mairie ou de vos voisins.

Mais surtout  faites vous  accompagner de 4 amis indispensables :

L’ECOUTE : de vos enfants et de leurs sentiments.

LA SOUPLESSE : par rapport aux changements que vous pouvez rencontrer.

LA PATIENCE : de découvrir les différences de culture, d’attendre que vos enfants acquièrent le vocabulaire, d’assimiler les changements de vie.

L’OUVERTURE : sur les « façons » de faire en Israel, même si elles sont différentes de celles que vous connaissez, elles peuvent être aussi efficaces et intéressantes.

Ces trois points principaux à prendre en compte pour votre choix d’école sont le gage de l’ épanouissement personnel de vos enfants ; en les mettant dans une situation de réussite et non en situation de difficultés supplémentaires. D’autre part, l’école doit être le prolongement de votre éducation à la maison, et, il est évident qu’un trop grand décalage entre les 2 risquent de perturber votre enfant.Enfin, sachez que le choix de l’école est REVERSIBLE :si vous voyez que l’établissement choisi n’est pas adapté, vous pouvez en changer…après quelques démarches administratives….mais c’est possible !!!

BON CHOIX ET BONNE CONTINUATION.